Rechercher
  • Laurent Guiraud

Sortir de sa zone de confort... ou pas, justement

EFT Émotions, HYPNOSE, ACCESS BARS, RÉFLEXOLOGIE

Souvent pour se donner une excuse, on se dit « je devrai sortir de ma zone de confort mais ce n’est pas facile » et j’entends cela très souvent en séance.

Sortir de sa zone de confort fait partie de ces expressions à la mode comme le lâcher-prise dont on n’a jamais autant entendu parler que maintenant.

« Votre vie est au-delà de votre zone de confort » … Oui & Non …

Pas de jugement dans mes propos, bien évidemment, je connais que trop bien les valeurs de résilience, de lâcher-prise, de pleine conscience, de zone de confort et de leurs utilités et bienfaits


Rien qu’en l’écrivant on note un problème dans l’énoncé : sortir de sa zone de confort !


Sortir d’un endroit où on est bien ? Heu.. mais pourquoi ? Notre cerveau est programmé pour ça, pour nous maintenir dans quelque chose de confortable pour nous, il cherche cela en permanence : que l’on soit bien ! Vous aussi d’ailleurs, vous recherchez le bonheur, la joie…


En séance, je vous fais prendre conscience de ces mécanismes.


Donc sortir de sa zone de confort n’a pas de sens ;

En réalité il s’agirait plus de sortir de sa zone d’inconfort, sortir de ce qui ne vous plaît pas ou plus, ce qui n’a rien à voir.

J’entends ce que vous me dites régulièrement, vous associez « mon boulot ne me plaît plus, je dois sortir de ma zone de confort » (avec ce fameux « je dois » qui nous bloque et nous limite par son imposition), parfois c’est « je ne supporte plus mon conjoint, ma compagne… », « a présent je n’aime plus l’endroit où je vis » etc

Donc en fait on confond notre zone de confort avec notre zone d’inconfort constituée de tout ce qui nous pèse au quotidien.

Pour avancer il y a deux possibilités :

Sortir de votre zone d’Inconfort ou alors agrandir votre zone de confort.


L’apprentissage de nouvelles choses et les changements nous permettent d’acquérir des connaissances, des pratiques qui nous permettent d’évoluer et ainsi agrandir notre zone de confort.

Je vous invite à vous demander : comment est ce que je peux rendre ma zone d’ INconfort plus agréable ?

Bien souvent on pense qu’il faut tout changer ou presque pour avancer, prendre le risque de faire reset et du coup on ne bouge pas, par peur mais pas nécessairement : Et si vous changiez la façon que vous avez de vivre les choses, de les traverser ?

Ce n’est pas facile de changer, je le sais mais la facilité n’est pas le chemin de l’évolution, franchir les obstacles ne se fait pas sans effort ; Alors bien sûr vous pouvez contourner les obstacles ou choisir de ne pas les voir, ignorer et enfouir mais vous allez créer des regrets qui reviendront tôt ou tard sous une forme encore moins agréable.

Allons y progressivement. Donc sortez de vos habitudes, faites quelques changements, quelques petits pas et voyez ce que ça donne.

Cela demande des efforts de sortir de sa zone d’inconfort mais c’est cet apprentissage qui vous permettra d’avancer, de vous dépasser et ainsi AGRANDIR votre zone de confort.

Expansez votre zone de confort !

Avancez pas à pas, changez vos habitudes du matin, vos actions habituelles, vos trajets, cassez vos codes, vos rythmes, utilisez les exercices que je vous donne, travaillez le lâcher-prise c’est déjà lâcher cette idée qui vous rebute et vous freine de quitter votre zone de confort.

Vous ne croyez pas qu’avancer et évoluer c’est agrandir sa zone de confort ?

Alors observez, prenez le temps et regardez ce que vous êtes en capacité de faire à présent par rapport à avant, constatez que vous avez évolué, que vous avez appris et acquis. Rien ne s’est fait sans effort.


Stress, anxiété, peur, phobie, sommeil : EFT, Hypnose

Certes quand on veut changer on croise généralement nos peurs, changer ce qui ne nous plaît pas ou plus mais auquel on s’est habitué, cela fait peur et c’est logique. Votre ego se manifeste bien là, en vous disant de ne pas bouger, de ne rien changer, que vous risquez d’échouer, que le changement n’est pas pour vous etc, cette peur est normale mais elle n’aura sur vous uniquement le pouvoir que vous lui laisserez, elle ne prendra que la place que vous lui laisserez prendre.


Changer ce n’est pas facile, notre cerveau recherche la facilité et il fonctionne sans efforts avec ses habitudes, ses routines qui sont pour lui rassurantes, productives car il se retrouve moins sollicité.


Sortir de sa zone d’Inconfort ne l’est pas non plus mais prenons l’exemple du travail :

Vous avez dans l’idée que « Changer de travail c’est loin d’être facile » et je suis d’accord avec ça, c’est vrai, celles et ceux qui ont suivi mon parcours le savent bien ;)

Changer de travail ce n’est pas facile mais finalement est ce que se lever tous les matins pour aller a un travail avec la boule au ventre, en râlant « j’ai pas envie d’y aller », un travail qui ne vous plait pas ou plus, passer 8h ou plus avec des collègues imbuvables, aller tous les jours vers un job qui ne vous motive pas, c’est ça ? Je vous le demande : est-ce que c’est ça ce que vous appelez « votre zone de confort » ?

Parfois il est finalement plus facile de changer que de ne pas changer mais on a tendance à regarder les efforts à faire et uniquement ces efforts à fournir alors qu’au quotidien on fait des efforts énormes dans cette fausse zone de confort…

Prenez le temps de regarder cela : qu’avez-vous mis dans votre pseudo zone de confort qui ne vous convient pas ?

Identifiez ces inconforts quotidiens et Expansez votre zone de confort.

Faites une liste par exemple, l’écrire c’est déjà le mettre en lumière et en prendre conscience.


Peut être n’avez-vous-même pas de temps pour vous … Et si vous commenciez par arrêter de dire que vous n’avez pas le temps ? mais n’essayez surtout pas tout cela car vous risqueriez d’aller mieux.


Mais nous en reparlerons, d’ici là respirez en cohérence.


Lâcher prise, pleine conscience, Hypnose, EFT Technique de libération des émotions

0 vue