Rechercher
  • Laurent Guiraud

Pourquoi travailler sa respiration ?

Lorsque vous êtes énervé, triste, en colère, stressé, angoissé, anxieux : la première chose qui se modifie c'est votre respiration : elle s’accélère, se ralentit, se saccade, se coupe et on passe même de brefs instants en apnée : rien ne va plus... on passe en hyper ventilation qui envenime un peu plus la situation. Viennent ensuite irritabilité, fatigue, altération du jugement, nerfs a fleurs de peau, montée d'angoisses... Notre cerveau et nos émotions influencent notre respiration ET notre respiration influence notre cerveau, comme un tandem, un vrai travail d'équipe. En ramenant une respiration calme, on donne l'ordre au reste du corps de s'apaiser. La respiration est la base des outils antistress. Commencez par des inspirations lentes et calmes par le nez et de longues expirations par la bouche, le plus longtemps possible par exemple. Un exercice intéressant est la Respiration Tactique : A faire 4 fois tout en visualisant mentalement les chiffres quand vous comptez : Inspirez lentement par le nez en comptant jusqu’à quatre Bloquez votre respiration en comptant jusqu’à quatre Expirez lentement par la bouche en comptant jusqu’à quatre Bloquez votre respiration à vide en comptant jusqu’à quatre. Cet exercice est intéressant et utile pendant un crise d'angoisse ou une attaque de panique, par exemple, car il permet de vous concentrer, de gérer vos émotions et vos pensées pour revenir au plus vite dans un état d'équilibre. A suivre : les exercices de respiration que je vous donne en séance ;) Saviez vous que notre respiration influence notre mémoire et l’accès que nous y avons ?





(Stress, anxiété, crise d'angoisse, attaque de panique, peurs)

0 vue